Harry potter a l'ecole



Chapitre 1 : Le survivant Mr et Mrs Dursley, qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmé avec la plus grande fierté高傲,傲慢 qu'ils étaient parfaitement normaux, merci pour eux. Jamais quiconque n'aurait imaginé qu'ils puissent se trouver impliqués dans quoi que ce soit d'étrange ou de mystérieux. Ils n'avaient pas de temps à perdre avec des sornettes. Mr Dursley dirigeait la Grunnings, une entreprise qui fabriquait des perceuses. C'était un homme grand et massif, qui n'avait pratiquement pas de cou, mais possédait en revanche une moustache de belle taille. Mrs Dursley, quant à elle, était mince et blonde et disposait d'un cou deux fois plus long que la moyenne, ce qui lui était fort utile pour espionner ses voisins en regardant par-dessus les cl?tures des jardins. Les Dursley avaient un petit gar?on prénommé Dudley et c'était à leurs yeux le plus bel enfant du monde. Les Dursley avaient tout ce qu'ils voulaient. La seule chose indésirable qu'ils possédaient, c'était un secret dont ils craignaient plus que tout qu'on le découvre un jour. Si jamais quiconque venait à entendre parler des Potter, ils étaient convaincus qu'ils ne s'en remettraient pas. Mrs Potter était la soeur de Mrs Dursley, mais toutes deux ne s'étaient plus revues depuis des années. En fait, Mrs Dursley faisait comme si elle était fille unique, car sa soeur et son bon à rien de mari étaient aussi éloignés que possible de tout ce qui faisait un Dursley. Les Dursley tremblaient d'épouvante à la pensée de ce que diraient les voisins si par malheur les Potter se montraient dans leur rue. Ils savaient que les Porter, eux aussi, avaient un petit gar?on, mais ils ne l'avaient jamais vu. Son existence constituait une raison supplémentaire de tenir les Potter à distance: il n'était pas question que le petit Dudley se mette à fréquenter un enfant comme celui-là. Lorsque Mr et Mrs Dursley s'éveillèrent, au matin du mardi où commence cette histoire, il faisait gris et triste et rien dans le ciel nuageux ne laissait prévoir que des choses étranges et mystérieuses allaient bient?t se produire dans tout le pays. Mr Dursley fredonnait un air en nouant sa cravate la plus sinistre pour aller travailler et Mrs Dursley racontait d'un ton badin les derniers potins du quartier en s'effor?ant d'installer sur sa chaise de bébé le jeune Dudley qui braillait de toute la force de ses poumons. Aucun d'eux ne remarqua le gros hibou au plumage mordoré qui voleta devant la fenêtre。
A huit heures et demie, Mr Dursley prit son attaché-case, déposa un baiser sur la joue de Mrs Dursley et essaya d'embrasser Dudley, mais sans succès, car celui-ci était en proie à une petite crise de colère et s'appliquait à jeter contre les murs de la pièce le contenu de son assiette de céréales. - Sacré petit bonhomme, gloussa Mr Dursley en quittant la maison. Il monta dans sa voiture et recula le long de l'allée qui menait à sa maison. Ce fut au coin de la rue qu'il remarqua pour la première fois un détail insolite: un chat qui lisait une carte routière. Pendant un instant, Mr Dursley ne comprit pas très bien ce qu'il venait de voir. Il tourna alors la tête pour regarder une deuxième fois. Il y avait
bien un chat tigré, assis au coin de Privet Drive, mais pas la moindre trace de carte routière. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Il avait d? se laisser abuser par un reflet du soleil sur le trottoir. Mr Dursley cligna des yeux et regarda fixement le chat. Celui-ci soutint son regard. Tandis qu'il tournait le coin de la rue et s'engageait sur la route, Mr Dursley continua d'observer le chat dans son rétroviseur. L'animal était en train de lire la plaque qui indiquait ? Privet Drive ? - mais non, voyons, il ne lisait pas, il regardait la plaque. Les chats sont incapables de lire des cartes ou des écriteaux. Mr Dursley se ressaisit et chassa le chat tigré de son esprit. Durant le trajet qui le menait vers la ville, il concentra ses pensées sur la grosse commande de perceuses qu'il espérait obtenir ce jour-là. Mais lorsqu'il parvint aux abords de la ville quelque chose d'autre chassa les perceuses de sa tête. Assis au milieu des habituels embouteillages du matin, il fut bien forcé de remarquer la présence de plusieurs passants vêtus d'une étrange fa?on: ils portaient des capes. Mr Dursley ne supportait pas les gens qui s’habillaient d'une manière extravagante - les jeunes avaient parfois de ces accoutrements! Il pensa qu'il s'agissait d'une nouvelle mode particulièrement stupide. Il pianota sur le volant de sa voiture et son regard rencontra un groupe de ces olibrius qui se chuchotaient des choses à l'oreille d'un air surexcité. Mr Dursley s'irrita en voyant que deux d'entre eux n'étaient pas jeunes du tout. Cet homme, là-bas, était s?rement plus ?gé que lui, ce qui ne l'empêchait pas de porter une cape vert émeraude! Quelle impudence! Mr Dursley pensa alors qu'il devait y avoir une animation de rue -ces gens étaient probablement là pour collecter de l'argent au profit d'une oeuvre quelconque. Ce ne pouvait être que ?a. La file des voitures se remit en mouvement et quelques minutes plus tard, Mr Dursley se rangea dans le parking de la Grunnings. Les perceuses avaient repris leur place dans ses pensées. Dans son bureau du huitième étage, Mr Dursley s'asseyait toujours dos à la fenêtre. S'il en avait été autrement, il aurait sans doute eu un peu plus de mal que d'habitude à se concentrer sur ses perceuses, ce matin-là. Il ne vit pas les hiboux qui volaient à tire-d'aile en plein jour. Mais en bas, dans la rue, les passants, eux, les voyaient bel et bien. Bouche bée, ils pointaient le doigt vers le ciel, tandis que les rapaces filaient au-dessus de leur tête. La plupart d'entre eux n'avaient jamais vu de hibou, même la nuit. Mr Dursley, cependant, ne remarqua rien d'anormal et aucun hibou ne vint troubler sa matinée. Il réprimanda vertement une demi-douzaine de ses employés, passa plusieurs coups de fil importants et poussa quelques hurlements supplémentaires. Il se sentit d'excellente humeur jusqu'à l'heure du déjeuner où il songea qu'il serait bon de se dégourdir un peu les jambes. Il traversa alors la rue pour aller s'acheter quelque chose à manger chez le boulanger d'en face. Les passants vêtus de capes lui étaient complètement sortis de la tête, mais lorsqu'il en vit à nouveau quelques-uns à proximité de la boulangerie, il passa devant eux en leur lan?ant un regard courroucé. Il ignorait pourquoi, mais ils le mettaient mal à l'aise. Ceux-là aussi chuchotaient d'un air surexcité et il ne vit pas la moindre bo?te destinée à récolter de l'argent. Quand il sortit de la boutique avec un gros beignet enveloppé dans un sac, il entendit quelques mots de leur conversation.
- Les Potter, c'est ?a, c'est ce que j'ai entendu dire... - Oui, leur fils, Harry... Mr Dursley s'immobilisa, envahi par une peur soudaine. Il tourna la tête vers les gens qui chuchotaient comme s'il s'apprêtait à leur dire quelque chose, mais il se ravisa. Il traversa la maison toute h?te, se dépêcha de remonter dans son bureau, ordonna d'un ton sec à sa secrétaire de ne pas le déranger, saisit son téléphone et avait presque fini de composer le numéro de sa maison lorsqu'il changea d'avis. Il reposa le combiné et se caressa la moustache. Il réfléchissait... non, décidément, il était idiot. Potter n'était pas un nom si rare. On pouvait être s?r qu'un grand nombre de Potter avaient un fils prénommé Harry Et quand il y repensait, il n'était même pas certain que son neveu se prénomme véritablement Harry. Il n'avait même jamais vu cet enfant. Après tout, il s'appelait peut-être Harvey. Ou Harold. Il était inutile d'inquiéter Mrs Dursley pour si peu. Toute allusion à sa soeur la mettait dans un tel état! Et il ne pouvait pas lui en vouloir. Si lui-même avait eu une soeur comme celle-là... mais enfin quand même, tous ces gens vêtus de capes...
Cet après-midi là, il lui fut beaucoup plus difficile de se concentrer sur ses perceuses et lorsqu'il quitta les bureaux à cinq heures, il était encore si préoccupé qu'il heurta quelqu'un devant la porte. - Navré, grommela-t-il au vieil homme minuscule qu'il avait manqué de faire tomber. Il se passa quelques secondes avant que Mr Dursley se rende compte que l'homme portait une cape violette. Le fait d'avoir été ainsi bousculé ne semblait pas avoir affecté son humeur. Au contraire, son visage se fendit d'un large sourire tandis qu'il répondait d'une petite voix per?ante qui lui attira le regard des passants: - Ne soyez pas navré, mon cher Monsieur. Rien aujourd'hui ne saurait me mettre en colère. Réjouissez-vous, puisque Vous-Savez-Qui a enfin disparu. Même les Moldus comme vous devraient fêter cet heureux, très heureux jour! Le vieil homme prit alors Mr Dursley par la taille et le serra contre lui avant de poursuivre son chemin. Mr Dursley resta cloué sur place. Quelqu'un qu'il n'avait jamais vu venait de le prendre dans ses bras. Et l'avait appelé ?Moldu?, ce qui n'avait aucun sens. Il en était tout retourné et se dépêcha de remonter dans sa voiture. Il prit alors le chemin de sa maison en espérant qu'il avait été victime de son imagination. C'était bien la première fois qu'il espérait une chose pareille, car il détestait tout ce qui avait trait à l'imagination. Lorsqu'il s'engagea dans l'allée du numéro 4 de sa rue, la première chose qu'il vit - et qui n'améliora pas son humeur - ce fut le chat tigré qu'il avait déjà remarqué le matin même. A présent, l'animal était assis sur le mur de son jardin. Il était s?r qu'il s'agissait bien du même chat. Il reconnaissait les dessins de son pelage autour des yeux. - Allez, ouste! s'exclama Mr Dursley. Le chat ne bougea pas. Il se contenta de le regarder d'un air sévère. Mr Dursley se demanda si c'était un comportement normal pour un chat. Essayant de reprendre contenance, il entra dans sa maison, toujours décidé à ne rien révéler à sa femme.
Mrs Dursley avait passé une journée agréable et parfaitement normale. Au cours du d?ner, elle lui raconta tous les problèmes que la voisine d'à c?té avait avec sa fille et lui signala également que Dudley avait appris un nouveau moi: ?Veux pas!?. Mr Dursley s'effor?a de se conduire le plus normalement du monde et après que Dudley eut été mis au lit, il s'installa dans le salon pour regarder la fin du journal télévisé.
- D'après des témoignages venus de diverses régions, il semblerait que les hiboux se soient comportés d'une bien étrange manière au cours de la journée, dit le présentateur. Normalement, les hiboux sont des rapaces nocturnes qui attendent la nuit pour chasser leurs proies. Il est rare d'en voir en plein jour. Or, aujourd'hui, des centaines de témoins ont vu ces oiseaux voler un peu partout depuis le lever du soleil. Les experts interrogés ont été incapables d'expliquer les raisons de ce changement de comportement pour le moins étonnant. Voilà qui est bien mystérieux, conclut le présentateur en s'autorisant un sourire. Et maintenant, voici venue l'heure de la météo, avec les prévisions de Jim McGuffin. Alors, Jim, est-ce qu'on doit s'attendre à d'autres chutes de hiboux au cours de la nuit prochaine ? - ?a, je serais bien incapable de vous le dire, Ted, répondit l'homme de la météo, mais sachez en tout cas que les hiboux n'ont pas été les seuls à se comporter d'une étrange manière. Des téléspectateurs qui habitent dans des régions aussi éloignées les unes des autres que le Kent, le Yorkshire et la c?te est de l'?cosse m'ont téléphoné pour me dire qu'au lieu des averses que j'avais prévues pour aujourd'hui, ils ont vu de véritables pluies d'étoiles filantes! Peut-être s'agissait-il de feux de joie, bien que ce ne soit pas encore la saison. Quoi qu'il en soit, vous pouvez être s?rs que le temps de la nuit prochaine sera très humide. Mr Dursley se figea dans son fauteuil, Des pluies d'étoiles filantes sur tout le pays? Des hiboux qui volent en plein jour? Des gens bizarres vêtus de capes? Et ces murmures, ces murmures sur les Potter... Mrs Dursley entra dans le salon avec deux tasses de thé. Décidément, il y avait quelque chose qui n'allait pas. Il fallait lui en parler. Mr Dursley, un peu nerveux, s'éclaircit la gorge. - Euh... Pétunia, ma chérie, dit-il, tu n'as pas eu de nouvelles de ta soeur récemment ? Comme il s'y attendait, son épouse parut choquée et furieuse. Elle faisait toujours semblant de ne pas avoir de soeur. - Non, répondit-elle sèchement. Pourquoi ? - Ils ont dit un truc bizarre à la télé, grommela Mr Dursley. Des histoires de hiboux,.. d' étoiles filantes... et il y avait tout un tas de gens qui avaient un dr?le d'air aujourd'hui. - Et alors ? lan?a Mrs Dursley.
- Rien, je me disais que... peut-être... ?a avait quelque chose à voir avec... sa bande... Mrs Dursley retroussait les lèvres en buvant son thé à petites gorgées. Son mari se demanda s'il allait oser lui raconter qu'il avait entendu prononcer le nom de ? Potter ?. Il préféra s'en abstenir. D'un air aussi détaché que possible, il dit:
- Leur fils... Il a à peu près le même ?ge que Dudley, non ? - J'imagine, répliqua Mrs Dursley avec raideur. - Comment s'appelle-t-il, déjà? Ho
  •  
 

相关内容

Young\\\_people\\\_should\\\_try\\\_several\\\_different\\\_jobs\\\_before\\\_they\\\_take\\\_a\\\_long\\\_term\\\_career学习的武器学习的武

  学英语简单吗?肯定会有许多学生说: 难死了 难死了”。 学英语简单吗?肯定会有许多学生说:“难死了 。为什么有好多学生对英语的学习都感到头疼呢?答案只有一个: 不得法 不得法。 为什么有好多学生对英语的学习都感到头疼呢?答案只有一个:“不得法。” 英 语与汉语一样都是一种语言,为什么你说汉语会如此流利? 语与汉语一样都是一种语言,为什么你说汉语会如此流利?那是因为你置身于 一个汉语环境中,如果你在伦敦呆上半年,保准说起英语来会非常流利。 一个汉语环境中,如果你在伦敦呆上半年,保准说起英语来会非常 ...

优秀外国英文网站强力推荐For those who really want to learn ENGLISH better

  为了学习英语而整天看学校的英文书和国内的英文学习杂志太无聊了~多看看原汁原味的NATIVE ENGLISH吧~实用至上,告别语法和词汇,真正的去体验外国人的世界观 一、大陆可访问的优秀英文信息源 R2Z中国英语学习网1、英国《经济学家》 http://www.economist.com2、美联社 http://wire.ap.org/GoToAP.cgi 3、英国BBC http://news.bbc.co.uk 4、《纽约时报》 http://www.nytimes.com 5、普利策新闻奖1 ...

a letter from memery

  聆听者/Listener Many people neglect this most important communication skill. 许多人忽视了这一最为重要的沟通技巧。 Do you know that we spend an average of our waking day communicating? 你是否积压物资我们醒着时有一半的时间是用来沟通的? Of this communication time, 9\% is spent writing, 16\% re ...

cover letter 求职信范文 2篇

  sample 1 Dear Mr. Wang,I am a fresh graduate from Xiamen University of Technology, and I am writing in response to your advertisement for recruiting a software programmer intern posted on our university BBS yesterday. I hope I can take the job.The ma ...

Economies of Scale, Imperfect Competition

  Chapter 6Economies of Scale, Imperfect Competition, and International Tradewww.168jz.com 中国建筑人才网1In last section, We neglect price discrimination (such as dumping) in the imperfect competitive model which give rise international trade.2Clips: 中国鞋如何迎战 ...

nietzsche\\\\\_seconde\\\\\_consideration\\\\\_inactuelle

  Seconde considération inactuelleDe l'utilité et des inconvénients de l'histoire pour la vie (1874)Friedrich Nietzsche (1844 - 1900)Traduction de Henri Albert (1869 - 1921) ?dition électronique (ePub, PDF) v.: 1,0 : Les ?chos du Maquis, 2011.2Note sur ...

newsletter0804期

  索引教育英国大学最新资讯(2010 年第 0804 期)目录一、格拉摩根大学 9 月 16 日北京现场/视频面试?.............................?2? 二、南安普顿大学无线通信专业?.......................................................?3? 三、南安普顿大学可持续能源技术专业?............................................?4? 四、南安普顿大学能源与可持续性硕士?.. ...

frapie\\\\\_la\\\\\_maternelle

  Léon FrapiéLA MATERNELLEPrix Goncourt 1904Table des matières I ................................................................................................11 II ..................................................................................... ...

collections of movie

  当幸福来敲门 十二怒汉 12 Angry Men 天使之城 先婚后爱 冒牌天神 美丽心灵 当幸福来敲门 两小无猜 傲慢与偏见 剪刀手爱德华 杀手们 结婚大作战 第六感生死恋 妈妈咪呀 纳尼亚传奇 黑暗物质之黄金罗盘 生人勿近 加勒比海盗 死神来了 1234 地狱神探 贫民窟的百万富翁 卑鄙的我怪物公司 肖申克的救赎 海上钢琴师 这个杀手不太冷 Leo 人工智能 美丽心灵 美丽人生 剪刀手爱德华 阿甘正传 机械公敌 I, Robot死神来了 1,2,3,4 加勒比海盗 1,2 彼得?潘 指环王 嗜 ...

《对柯布西耶(le corbusier)建筑空间释读2

  帮助 | 搜索 | 注册 | 登录 | 排行榜 | 发帖统计 ABBS 论坛 纯粹建筑论坛打印话题寄给朋友《对柯布西耶(le corbusier)建筑空间释读》,请指教 对柯布西耶( )建筑空间释读》 请指教寸十 2003-05-11 22:38[精华 精华] 精华索森 wrote:发贴: 发贴 1112回复:寸十很多研究是超越了建筑空间的本身才能 够发现其本质, 对空间的体验有个性的差 别(建筑师有自身的释读) ,也有大众的 共识(媒介所影响的舆论导向) ,我想比 较有责任的建筑师应该极力的 ...

热门内容

建筑工程管理与实务

  全国二级建造师执业资格考试用书(第三版) 全国二级建造师执业资格考试用书(第三版) 《建筑工程管理与实务》 建筑工程管理与实务》 年网上增值服务( 2010 年网上增值服务(2)怎样掌握建筑陶瓷的特性,应用及国家规范标准中对其使用中的强制性条文? 9. 怎样掌握建筑陶瓷的特性,应用及国家规范标准中对其使用中的强制性条文? 这条要掌握住一条主线,用这条主线将各类建筑陶瓷串起来,是很容易记忆的.这条主 线就是"吸水率" . (1)干压陶瓷砖按材质分类: 瓷质砖:吸水率≤0.5\\ ...

beat it和lady gaga

  Michael 借用演唱的形式给当时美国的青年一代提出了善意的忠告,当时受里根总统 建议将他的这首歌曲用在一个告诫青年人不要酒后驾车的公益广告中,Michael 同意 了里根总统的这个要求。Michael 因此也被里根总统邀其至白宫亲自为其颁发了 世 因此也被里根总统邀其至白宫亲自为其颁发了“世 界杰出青年奖”以及 特别贡献奖 界杰出青年奖 以及“特别贡献奖 以及 特别贡献奖”,同时也凭借《Beat It》获得第 26 届 格莱美最佳摇滚男歌手。这首非迪斯科风格的硬式摇滚风格的 4/4 拍舞曲定 ...

藻类水华的发生及控制技术研究现状及展望

  安 徽 农 业 科 学 。 unl fA h i gi c.0 13 ( :22? 2 4 J ra o  nu  r o   A .Si2 1 ,9 4)2 1 2 1 责任编辑郑丹丹责任校对李 岩 藻 类 水 华 的 发 生 及 控 制 技 术 研 究 现 状 及 展 望 王 娟  ( 泽 院 林 :系 山 菏 7 1  菏 学 园 1 ,东 泽2 0 ) 程 45摘 要 对 淡水水体 中藻类水华的 发生机理及控 制技术进 行 了综述 , 分析 了 目前控 制藻 类水华措施 的局 限性 , ...

免费最给力2007年全国百校联盟高考最后一卷

  3 ,, ,. ,s2007 年全国百校联盟高考最后一卷 历 第三模拟) 史 (第三模拟)[命题报告] 本套试卷严格依据 2007 年最新《考试大纲》要求,融合了“北京名师 2007 年高考座谈会”的精神, 命题报告]顺应近年高考命题改革趋势,从课改热点、时政热点和社会热点入手,重点考查了中国传统文化的主流观念、对杰出政治家 唐太宗等人的认识、 中国经济近代化进程、 近代以来列强对华侵略和掠夺、 近现代史上中国政治民主化艰难曲折的进程、 1978 年的关于真理标准问题的讨论、中国与亚洲邻国之间的 ...

网页制作技术与案列 清华大学

  教材:网页制作技术与案例精解 主编:赖步英 清华大学出版社(2009.8) 清华大学出版社(2009.8)第1章 网页制作基础在学习制作一个网页之前, 在学习制作一个网页之前,首先应了解一些网页与网 站的基本知识,了解常用的网页制作工具, 站的基本知识,了解常用的网页制作工具,熟悉网站开 发的工作流程。 发的工作流程。主要内容: 主要内容: 任务1 任务 认识网页基础知识 任务2 任务 认识网页制作工具 任务3 任务 认识网站开发流程2任务1 任务1 认识网页基础知识知识点: 知识点:网页的基础 ...